Tongs de mer, le secret de leur origine enfin percé

Par défaut
Echouées sur nos plages, ces tongs de mer décolorées

La légende de Brian de Nazareth nous aide à comprendre l’origine de ces tongs de mer décolorées qui s’échouent sur nos plages

Sandales orphelines échouées de nos plages. Vieilles tongs déglinguées par les marées. D’où venez- vous? C’est au cours d’une balade dominicale sur une vaste plage du Médoc que la clé de cette énigme a soudain jailli. Là, le spectacle d’un arrivage massif de plusieurs dizaines de souliers dépareillés, conséquence des nombreuses tempêtes hivernales, a provoqué une association d’idées. Une scène de film oubliée s’est imposée. Et quel film !

« La vie de Brian » des Monty Pithon sorti en 1979. Souvenez vous! Brian Cohen de Nazareth est né sous une étoile proche de celle de Jésus. Trop proche! En un mot, il a vu le jour dans l’étable juste en face. Même les rois mages ont été à deux doigts de se tromper. C’est dire ! Ce hasard de la natalité poursuit Brian toute sa vie. A 33 ans, il est assailli par une foule hargneuse qui voyant en lui le Messie exige la divulgation d’un secret que bien sûr il ne possède pas. « What is the secret? What is the secret? » Brian affolé tente de s’enfuir en courant hors de la ville. Dans sa précipitation, il perd une sandale. LA SANDALE ! Nous y voila !

La sandale perdue devient « LE SIGNE »
Découvrant l’objet abandonné au milieu du sentier, les poursuivants s’arrêtent net. « He has given us a sign! ». Répètent-ils en se prosternant ! Un signe, oui mais quel signe? « Sa chaussure, c’est le signe! Suivons son exemple, faisons comme lui! » s’écrit un des disciples en déchaussant son pied gauche avant de brandir ladite chaussure au dessus de sa tête pour tenter d’encourager les autres à faire de même et à poursuivre leur course. Mais son voisin n’est pas de cet avis. Lui aussi croit au signe mais il voit les choses tout autrement « Il nous faut réunir autant de chaussures que l’on peut dans cet endroit! Jetez ici vos chaussures! » hurle-t-il à la foule! Qui croire? Et comme deux avis ne suffisent pas, une jeune femme hystérique renchérit que « le signe c’est la gourde ». Une gourde abandonnée par Brian juste avant sa fuite dans le désert. « Suivez la gourde!  » ordonne la jeune femme en brandissant bien haut l’objet en question pour inciter d’autres disciples à la suivre. Bref, c’est le schisme ! Et même si la scène de la sandale de Brian de Nazareth s’arrête ici, on peut sans peine se risquer à inventer un quatrième disciple interprétant « LE SIGNE » à sa façon. « Trouvez la mer et jetez y vos chaussures !  » aurait pu crier ce quatrième homme. En découvrant aujourd’hui toutes ces sandales échouées sur l’estran de nos plages, on pourrait même affirmer qu’il a été le plus écouté de tous les disciples de Brian de Nazareth. Mais on pourrait aussi conclure bien d’autres choses encore sur les foules exaltées prêtes à se laisser convaincre sans condition par le premier prophète venu pour peu que ce dernier parle haut et fort pour imposer son point de vue. On devisera bien sûr aussi sur les méfaits, si visibles ici, de la société de consommation et on saluera l’initiative de l’association Clear Art Planet qui dans une sorte d’attitude un rien cynique propose à la vente des tongs de mer devenues objets d’arts. On conclura sur une note optimiste avec le programme original de recyclage des « flip flop shoes » engagé au Kenya par l’association Ocean Sole.

En prime cette vidéo (en anglais) pour découvrir les bijoux et autres jouets si joyeusement bariolés crées à partir de ces tongs recyclées

Publicités

"

  1. A notre tour d’initier une association « océan médoc Flip Flop « et déployer nos talents artistiques. La matière première est à portée de pieds.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s